Salon d’Automne 2010

Les motifs originaux de Haruna et l’art qui les utilise.  Cinq ans après avoir poursuivi la beauté de l’expression numérique, j’ai fait mon inscription au Salon d’automne pour la première fois.
Au Japon, on n’a pas trouvé de valeur dans les œuvres créées à l’aide d’ordinateurs personnels.  Beaucoup de gens pensent qu’un ordinateur personnel à lui seul fera diverses choses et créera une œuvre.  De plus, nous pouvons imprimer un nombre illimité d’œuvres.  Pour cette raison, l’art créé numériquement était difficile à traiter comme de l’art.  Ainsi, lors de l’exposition au Japon, j’ai installé un ordinateur personnel sur le lieu de l’exposition et j’ai montré aux gens comment je créais mon travail